Urgences vétérinaires

  • Urgences vétérinaires, où ça ?


    Première réponse, évidente, encore faut-il y avoir pensé dans l'affolement d'une urgence... Téléphoner à son vétérinaire. Il donnera sur son répondeur les indications utiles : venir sur place ou s'adresser au service d'urgence ou à la clinique ou au centre hospitalier dont il indique l'adresse et le téléphone.

    Lire la suite...  
  • Urgences vétérinaires dans notre clinique

    Pourquoi ?

    CHAT CHIOT URGENCES DRANCY

     

     24H/24 tél.: 01 48 30 07 77

    Nous attachons beaucoup d'importance à ce service, qui est pourtant celui qui nous donne le plus de souci d'organisation, de recrutement et de fonctionnement. Car ce n'est pas simple à gérer, ce qui explique que beaucoup de confrères y ont renoncé, totalement ou partiellement  et préfèrent référer à des vétérinaires à domicile ou à d'autres établissements. L'intérêt que nous y voyons n'est pas directement financier, et c'est heureux car le poste des urgences est loin d'être le plus rentable de la clinique,  il est même parfois déficitaire. Mais il nous offre la possibilité d'hospitaliser des patients avec la présence si besoin d'un vétérinaire, la possibilité d'opérer tard dans l'après-midi ou le soir et de pouvoir garder un biquet pas encore parfaitement réveillé et enfin d'avoir la meilleure continuité possible de soins. C'est confortable psychologiquement pour les vétérinaires "de jour" de connaître ceux qui prendront le relais des soins.

    Comment ?

    Lire la suite...  

  • Urgences vétérinaires, qu'est-ce qui est urgent ?


    Doit-on consulter ou peut-on attendre la fin du week-end ou de la nuit ? C'est la question (légitime) que se pose souvent le maître  soucieux de ne pas effectuer un déplacement inutile et de déranger sans raison valable le vétérinaire de garde.

    Lire la suite...  

Nouvelles fraîches !

  • Identification des chats obligatoire

     

    Identification obligatoire des chats nés après le 01.01.2012


    L'identification des minets et minettes nés après le premier janvier 2012 est maintenant obligatoire : tout chat né après cette date et âgé de plus de 7 mois doit être identifié

    Lire la suite...

Le tartre dentaire n'est pas seulement responsable de mauvaise haleine, il provoque un déchaussement des dents et l'infection permanente peut provoquer de graves troubles, insuffisance rénale, accidents cardiaques.

Lire la suite : Soins dentaires

 Les chats peuvent souffrir d'une série d’affections buccales inflammatoires chroniques regroupées en un « Complexe Gingivo-Stomatite Chronique (CGSC) » et qui touchent les gencives, et parfois même une partie du palais. 

Lire la suite : Gingivite et stomatite félines